Qu'est-ce que le "management"?

Le management est, pour un modèle, de même nature que ce qu'il est pour un groupe de musique, un acteur, un sportif, etc. Il consiste à gérer la carrière du modèle à chaque étape de son développement. De même qu'un artiste peut avoir un manager personnel, les modèles peuvent avoir un agent qui s'occupe de tous les aspects de leur carrière.

De même que le manager d'un rappeur ou d'un groupe de rock se charge de faire signer son artiste avec le label qui lui correspond le mieux, l'agent d'un modèle lui trouve l'agence la plus appropriée et gère ses contrats, son agenda, son plan de carrière et toute opportunité qui peut lui être bénéfique.

Si le modèle est déjà signé en agence sur une base de non-exclusivité, l'agent s'efforcera de développer sa carrière sur de nouveaux territoires et lui ouvrir de nouvelles perspectives à l'international.

En quoi consiste exactement le rôle d'un agent?

Si le modèle n'est pas encore signé en agence, le rôle de l'agent est de faire en sorte qu'il soit rapidement capable d'assurer des prestations professionnelles et, une fois cet objectif atteint, de lui trouver une agence qui le représentera. Une fois en agence, le rôle de l'agent est de faire en sorte que tout se passe au mieux avec elle et que la relation avec son booker soit la plus positive et efficace possible.

Au-delà de ce qui se passe sur le territoire de l'agence, généralement celui du lieu de résidence du modèle, l'agent s'efforcera, chaque fois que cela est possible, de le développer à l'international en le faisant signer dans des agences à l'étranger.

Dans son rôle de manager personnel, l'agent est donc le conseiller, coach et supporter permanent du modèle, celui qui veille constamment à ses intérêts et celui sur qui le modèle peut compter en toute circonstance.

Pourquoi un modèle aurait-il besoin d'un management?

Un modèle peut parfaitement se passer des services d'un agent, se présenter seul et de sa propre initiative à n'importe quelle agence, et de là, gérer seul sa carrière. Mais le mannequinat est un monde difficile à appréhender pour ceux qui n'en sont pas familiers et les pièges à éviter sont nombreux.

Signer avec une mauvaise agence, signer le mauvais contrat, se constituer seul un portfolio qui ne corresponde pas aux critères du métier, etc. sont autant d'écueils qui peuvent faire perdre un temps précieux dans une perspective de carrière où le temps est compté, pire encore, qui peuvent briser un modèle dans son élan et compromettre ses chances de succès.

Par ailleurs, le rôle de l'agent est de développer la carrière du modèle là où le rôle de l'agence est d'abord de développer son chiffre d'affaire. Si les agences sont des partenaires essentiels et leur rôle évidemment crucial, elles ont de nombreux modèles à gérer et il ne leur est pas toujours possible de promouvoir chaque modèle de la même manière. En maintenant un lien étroit et un dialogue permanent avec l'agence, l'agent veillera à ce que tout soit mis en oeuvre pour promouvoir le modèle qu'il représente.

Enfin, il est aujourd'hui crucial pour un modèle de développer sa carrière à l'international. Les agences les plus importantes ont une présence globale avec des succursales ou un réseau de partenaires qui leur permet de couvrir le monde entier, mais elles ne peuvent toutefois développer à l'étranger qu'un nombre limité de modèles. Les autres agences ne travaillent qu'au seul niveau régional. Dans ce contexte, le rôle de l'agent pourra être décisif pour assurer le développement du modèle à l'étranger.

Un modèle peut-il travailler en indépendant et sans agence?

Si théoriquement la réponse est oui dans tous les pays du monde, en France, la réponse est non. En effet, la règlementation du travail interdit que l'activité de modèle puisse s'exercer en tant qu'indépendant ou auto-entrepreneur, et impose qu'elle le soit exclusivement en tant que salarié. En d'autres termes, il n'est pas légal en France pour un modèle de facturer ses prestations au titre d'indépendant ou auto-entrepreneur (réf: article L. 7123-2 du Code du travail) et toute personne qui règlerait la prestation d'un modèle sur facture émise par le modèle s'expose de fait à un redressement URSSAF (requalification de la prestation en salariat avec paiement d'une amende et des charges qui auraient normalement dues être réglées aux organismes collecteurs). Un modèle ne donc être légalement rémunéré en France que sous forme de salaire. Sa prestation doit donner lieu à un bulletin de salaire, émis soit par son agence, soit directement par le client qui a eu recours à sa prestation.

Par ailleurs, la législation française a fait du placement des modèles auprès de clients l'exclusivité des agences de mannequins, celles-ci devant se conformer à un certain nombre de critères légaux. Il est donc interdit en France pour toute organisme autre qu'une agence de mannequins dûment déclarée comme telle selon les critères du législateur, de facturer des prestations de modèles ou mannequins.

Combien coûte un agent?

L'agent reçoit une commission sur les prestations pour lesquelles le modèle perçoit une rémunération. En aucune manière le modèle ne paie l'agent autrement qu'au travers des commissions qu'il lui verse sur le revenu brut de ses prestations. En France, la réglementation impose que cette commission ne soit pas supérieure à 10% (réf: Décret n° 2011-1018 du 25 août 2011 relatif à la rémunération des agents artistiques). En d'autres termes, l'agent ne coûte rien au modèle tant qu'il ne lui a pas trouvé des clients ou des agences susceptibles de le faire travailler.

Agence, Agent, Scout, Booker, quels sont leur rôle respectif?

AGENT, AGENT MERE, MOTHER AGENT: L'Agent est le manager personnel du modèle. Il représente le modèle auprès des tiers. L'Agent travaille pour le modèle, il ne travaille pas pour une agence, mais AVEC les agences et au bénéfice du modèle.

AGENCE: L'Agence représente le modèle auprès de ses clients. Le modèle signe un contrat avec l'agence au terme duquel l'Agence peut le représenter. L'agence vend les prestations du modèle à ses clients et verse, après commission, ce qui revient au modèle sous forme de salaire, après en avoir déduits les charges sociales (sécurité sociale, etc.)

BOOKER: Lorsque le modèle signe en Agence, celle-ci l'affecte à l'un de ses bookers. Le Booker est celui qui, au sein de l'Agence, s'occupe spécifiquement du modèle, le propose aux clients et vend ses prestations. La qualité de la relation entre le modèle et le Booker qui travaille au sein de l'agence est donc essentielle.

SCOUT: Le Scout est la personne qui cherche et découvre de nouveaux visages et talents pour le compte d'une ou plusieurs agences. Cela peut être son activité principale, auquel cas on la désignera sous le terme de "Scout", ou cela peut faire simplement partie de l'activité habituelle d'un Agent ou de n'importe quel membre d'une agence. Il n'est pas rare que d'anciens modèles continuent de travailler pour leur agence en tant que Scout après avoir cessé leurs activités de modèle.

Remarque: l'usage qui est fait de ces termes dans la pratique peut porter à confusion d'autant plus facilement que plusieurs de ces rôles peuvent être assumés par une même personne ou se chevaucher. Dans la mesure où l'agence est mandatée par le modèle pour le représenter, elle joue également vis-à-vis des tiers un rôle d'agent et il est fréquent qu'un représentant de l'agence se présente comme l'agent du modèle.

Pour quelles agences travaillez-vous?

En tant qu'Agent, la seule personne pour laquelle nous travaillons est le modèle que nous représentons. Nous ne travaillons donc pas POUR les agences, mais AVEC elles. Par définition, un agent de modèles peut donc travailler avec n'importe quelle agence, les agences étant ses partenaires naturels. L'agent présente donc ses modèles aux agences qu'il estime être les meilleures et les plus à même de leur correspondre.